LEXIQUE



Compréhension du site :

1 - Code couleur du site :
- Les paroles d'Allah (ST) seront écrite en rouge
- Les paroles du Prophète (PBSL) seront écrites en vert et en italique
- Les commentaires de l'équipe du site pour vous aider à la compréhension ou expliquer une notion seront en gris et en italique
- Les textes de base des hadith (et du site comme vous pouvez le voir) seront de cette couleur et avec cette police

2 - Les abréviations :
- ST : SoubHanhou wa Ta'ala en arabe
Explication :
Par respect de la grandeur d'Allah, le Seigneur des univers, et Créateur des mondes visible et invible, à chaque fois qu'Il est mentionné, nous le glorifions.

- PBSL : Paix et Bénédictions Sur Lui
Explication :
Dans le coran, Allah (ST) dit : "Allah et ses anges bénissent le Prophète. Ô vous qui avez la foi, invoquez pour lui les bénédictions d'Allah et transmttez-lui vos salutations" Sourate 33 Verset 56. Ce verset est malhereusement souvent traduit par "Allah et ses anges "prient" sur le Prophète..."
Vous imaginez Allah prier? et qui Il (ST) prierait? Qu'Allah nous préserve de l'égarement car ceci est une faute grave, et une insulte envers Allah (ST).
Allah (ST) ne prie pas et Il n'a pas à prier. Seuls les serviteurs prient Allah pour lui rendre grâce et acquérir son agrément et son pardon. Allah est Seul, Unique, et Il n'a pas besoin de nous, c'est nous qui avons besoin de Lui (ST). Le terme "Salla" ou "Salat" ne veut pas seulement dire "prière". Il a environs 3 ou 4 signification car l'arabe (et c'est bien connu pourtant...) est une langue polysémique mais beaucoup persiste avec cette dangereuse traduction...
Nous le rappelons ici : La traduction mot à mot, est une pure ineptie et la pire des catastrophes que peut faire un traducteur.
Traduire un texte selon le sens (apparent et profond si possible) est la meilleure des choses. Et les traducteur qui font du mot à mot trahissent le lecteur en ne lui donnant pas le sens de la phrase.
Cette traduction est l'une des pires catastrophes que l'on ai pu voir dans les livres ou les sites en Français.
Retenez bien cela : Allah (ST) ne prie personne car Il est l'Unique Seigneur, Créateur, et Puissant. Il peut tout faire et tout avoir. Ce qu'Il décide cela est à l'instant ou Il le décide. Et cette traduction insulte Allah.
Faisons attention aux traductions que nous lisons et soyons critique à leur égard (comme nous vous invitons à garder votre esprit critique vis à vis de notre site). Conseil : Si une traduction vous perds plus qu'elle ne vous guide : fuyez-la.
- QAA : Qu'Allah l'Agrée
Explication :
Dans la culture Islamique, lorsque l'on parle d'un compagnon, ou d'une des "mères de croyants" (les femmes du Prophète (PBSL) sont appellées ainsi), on se doit, par respect de ce qu'ils ont vécu, de ce qu'ils ont fait pour l'Islam, de leur faire une invocation auprès d'Allah (ST) pour qu'Il les agréent et soit satisfait d'eux.
En arabe nous disons "radhiAllahou 'anhou" (ou "... 'anha" si c'est une femme, ou "... 'anhoum" si ils sont plusieurs), et en Français nous le traduisont ici par Qu'Allah l'Agrée.



Mots ou notions arabes difficilement traduisibles :

- la Zakat :
Explication :

- La Djizya Bien que le mot « capitation » (jizyah) possède chez certains écrivains et dans certains esprits une connotation péjorative, il demeure que ce terme est bien loin de la signification que certains veulent lui donner. Le mot jizyah est dérivé de la racine "jazâ" qui veut dire rétribuer, construite sur le même "modèle étymologique" (wazn) que "qadha" qui veut dire juger.
Allah nous révèle dans le coran le verset suivant : « Et redoutez le jour où nulle âme ne sera rétribuée à la place d’une autre. » (sourate 2 intitulée la Vache, Al-Baqarah, verset 48).
La jizyah a donc le sens de « contrepartie », et non d'impôt ou de taxe comme beaucoup le disent.
C'est une protection octroyée par la société Islamique aux non-Musulmans qui vivent en terre d'Islam. Ces derniers sont en effet exemptés de participer à la défense de l’Etat ou de servir dans l’armée. Ils profitent des mêmes avantages que les musulmans mais ne payent pas la zakat. Les pauvres parmi les non-musulmans ont droit à l'allocation octroyée à chaque citoyen de l'Etat.
La capitation n’est pas prélevée sur les femmes et les enfants, ni sur les autres gens de la dhimmah incapables de subvenir à leurs propres besoins puisqu'ils sont au contraire pris en charge par le Trésor Public musulman (pris de la zakat des musulmans et des fonds de l'Etat) qui leur versent des pensions leur permettant de vivre dignement.
Il n’y a donc rien de péjoratif dans la capitation. Son principe de justice, sa base sur le Trésor Public, et la bonne redistribution des richesses des citoyens de l'Etat a été repris dans beaucoup d'autres sociétés occidentales par la suite.

- Le Jihad Il faut savoir que le terme "jihad" en Arabe à plusieurs sens : - L'effort (en règle générale) :
effort physique
- L'effort de réflexion :
aussi appelé ijtihad
hadith : celui qui réfléchi et a raison 2 récompenses et celui qui réfléchi et à tort 1 seule
- Le combat :
Et dans ce cas, nous savons (contrairement à ce que disent les médias et les soit-disant orientalistes occidentaux et autres) que le jihad se fait pour DEFENDRE et non pour attaquer. Toutes les batailles dont nous parlons dans les livres d'Histoire Islamique sont des batailles en réaction à une agression ou à une injustice. Aucune, n'a été faite pour "élargir les territoires musulmans" ou "convertir les populations". Nous savons qu'Allah (ST) a dit :
"Nulle contrainte en matière de religion" Coran ...
et que par conséquent, le fait de "convertir" quelqu'un de force est interdit, et surtout inutile pour la communauté. Nous ne gagnerons rien en tant que communauté à ce que quelqu'un soit musulman sans le vouloir. Les musulmans le sont par choix, et nous respectons la liberté individuelle, la liberté de conscience, car même si nous avons des convictions fortes, Allah nous a dit Lui-même que nous devions seulement transmettre le message et non pas convertir les gens de force car c'est lui qui guide.
Coran : ... D'ailleurs, si ces soit-disant spécialistes de l'Islam avaient un peu de bon sens, ils comprendraient que nous n'avons pas pour but d'Islamiser le monde, mais juste de transmettre une bonne parole au monde. Verset qui autorise le "jihad" au sens de combat :
« Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués de se défendre, parce que vraiment ils sont lésés - et Allah est certes Capable de les secourir, ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, contre toute justice, simplement parce qu’ils disaient : "Allah est notre Seigneur". Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom d'Allah est beaucoup évoqué. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent Sa Religion. Allah est assurément Fort et Puissant. Ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la prière, s’acquittent de la zakat, ordonnent le convenable et interdisent le blâmable.(sous-entendu : sont plus digne d'être soutenus par Allah) Cependant, l’issue finale de toute chose appartient à Allah. »
(Sourate 22 - Al-Hajj (le Pélerinage), Versets 39 à 42).

Ces versets prouvent bien que le jihad (ici dans le sens de combat) est une réaction à la privation de la liberté de culte, une réaction contre l'injustice. Les combats ont eu lieux pour que chacun puisse croire ce qu'il veut croire et comme il le veut, mais n'empêche pas l'Islam d'être présenté aux gens qui ne le connaissent pas et enseigné aux gens qui voudraient l'apprendre. Après avoir transmis son message, le tavail du musulman est terminé. La graine est plantée, soit elle germe car le sol est fertile et qu'Allah l'a voulu, soit elle péri car le sol est sec et qu'Allah l'a voulu.



A Savoir :

Pour être tenu au courant de toutes les nouveautés du site tousleshadith.com, les mises à jour, et pour voir nos rappels :
Retrouvez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.


fb twitt