As-Sahifah - Hadith 01 à 10

001-010 011-020 021-030 031-040
041-050 051-060 061-070 071-080
081-090 091-100 101-110 111-120
121-130 131-137


1 - Les jours des différentes communautés.
Abou Hourayra (QAA) rapporte que le Messager d'Allah (PBSL) dit :
« Nous, Musulmans, sommes les derniers venus dans ce monde et pourtant nous l'emporterons sur les autres communautés à la course au jour de la résurrection. Et ceci même si les autres communautés avaient reçu un livre venant d'Allah avant nous. En vérité c'est comme l'exemple du jour du Vendredi qui a été rendu obligatoire pour eux (pour rendre grâce hebdomadairement à Allah en assemblée), mais ensuite ils ont divergé là-dessus, alors qu'Allah nous a montré le droit chemin à ce sujet. Ils viendront par conséquent après nous : le samedi pour les Juifs et le dimanche pour les Chrétiens. »

2 - La maison de la foi
Abou Hourayra (QAA) rapporte que le Messager d'Allah (PBSL) dit :
« Mon exemple et celui des prophètes qui m'ont précédés est comme celui d'une maison construite par un ensemble d'hommes. Chacun ayant apporté sa pierre à l'édifice. La maison est agréable, belle, mais il ne lui manque plus qu'une brique.
Les gens qui parcourent la maison, admirent l'édifice, et demandent :
" Pourquoi n'a-t-on pas mis une brique ici afin que la maison soit achevée? ".
Je suis, quant à moi, cette brique qui parachève la maison. »

Ce hadith indique que la différence entre l'Islam et les religions précédentes inspirées par Allah n'est qu'une question de retouches finales, l'essentiel, les grandes lignes, ayant toujours été les mêmes. L'Islam est donc la continuité du message divin

3 - L'avare et le généreux
Abou Hourayra (QAA) rapporte que le Messager d'Allah (PBSL) dit :
« Un avare et un homme charitable sont comme deux personnes vêtues chacune d'une cotte de mailles en fer qui presse sur la poitrine et les clavicules. Lorsque l'homme charitable donne, la cotte de mailles se dilate et glisse sur son corps*. Cependant, à chaque fois que l'avare fait une dépense ou l'envisage dans son esprit tous les maillons de sa cotte de mailles semble se resserrer; et il essaie de les élargir mais ils ne s'élargissent pas. (204) (203 /a) Le sens reste vague. De la traduction fidèle et littérale, ce que nous comprenons c'est que la cotte de inailles se resserre et fait tout pour empêcher chez-l'avare la réalisation du plus faible désir de faire quelque charité, tandis que la cotte disparaît presque entièrement du corps du charitable et ne reste que pour protéger les points faibles contre d'éventuelles attaques de ses ennemis mais sans entraver en rien sa liberté de mouvements et n'empêchant aucunement l'exécution des actions les plus généreuses.» (201) Allah a achevé la création. d'Adam le vendredi, au moment de la prière islamique du vendredi (cf Ibn Hanbal, N° 8323). Adam n'attend pas jusqu'au lendemain pour rendre grâce au Seigneur, mais le fait immédiatement, pratique suivie par l'Islam. (202) Voir la note 200, en bas de la page précédente. (202/a) C'est la traduction littérale, ce qui semble vouloir dire, dans le contexte, qu'il manque une brique. (203) C'est-à-dire, la différence entre l'Islam et les religions précédentes inspirées par Allah est question de retouches finales, l'essentiel ayant toujours été le même. (203 /a) Le sens reste vague. De la traduction fidèle et littérale, ce que nous comprenons c'est que la cotte de inailles se resserre et fait tout pour empêcher chez-l'avare la réalisation du plus faible désir de faire quelque charité, tandis que la cotte disparaît presque entièrement du corps du charitable et ne reste que pour protéger les points faibles contre d'éventuelles attaques de ses ennemis mais sans entraver en rien sa liberté de mouvements et n'empêchant aucunement l'exécution des actions les plus généreuses. (204) Cette tradition manque au Musnad d'Ibn Hanbal.

4 - Le danger de la désobéissance envers le Prophète (PBSL)
Abou Hourayra (QAA) rapporte que le Messager d'Allah (PBSL) dit :
«Je suis comme une personne qui a allumé un feu; quand l'alentour se trouve éclairé les papillons et les autres insectes se mettent à y tomber; cette personne s'efforce de les empêcher mais ils l'emportent sur elle et se précipitent dans la flamme. Il en est ainsi de moi et de vous: J'essaie de vous sauver du feu (et je crie): «Eloignez-vous du feu, éloignez-vous du feu», mais (vous n'écoutez pas et) de force vous vous précipitez dans le feu.»

5 - L'arbre gigantesque du Paradis
Abou Hourayra (QAA) rapporte que le Messager d'Allah (PBSL) dit :
«Il y a un arbre dans le Paradis (si grand) que si un cavalier courrait sous son ombre durant cent ans il n'arriverait pas à la traverser.» (205)

6 - Les soupçons et la fraternité réelle
Abou Hourayra (QAA) rapporte que le Messager d'Allah (PBSL) dit :
«Méfiez-vous des soupçons, car le soupçon est la parole la plus mensongère.Et ne fraudez pas dans les transactions, (206) ne soyez pas envieux, ne vous querellez pas pour des questions d'ambition personnelle, ne gardez pas de rancune dans le coeur contre autrui; ne tournez pas non plus définitivement votre dos (aux amis). Et, ô esclaves d'Allah , soyez frères les uns des autres.»

7 - L'importance de l'invocation du vendredi
Abou Hourayra (QAA) rapporte que le Messager d'Allah (PBSL) dit :
«Il y a un moment, le vendredi, où tout Musulman, quoi qu'il demande à Allah , dans son office de prière, sera exaucé par Lui, certainement.»

8 - Les anges témoins
Abou Hourayra (QAA) rapporte que le Messager d'Allah (PBSL) dit :
«Les anges (surveillants) de la nuit et ceux du jour se rencontrent aux offices de l'aube et de la fin de l'aprèsmidi. Alors, ceux qui ont passé la nuit avec vous montent au ciel et Lui leur demande — bien que Lui soit Celui Qui connaît mieux qu'eux— «Dans quel état avez-vous laissé Mes esclaves (humains) ?» Ils répondent: «Nous les avons laissés alors qu'ils étaient dans l'office de prière, et nous sommes arrivés chez eux alors qu'il étaient dans l'office de prière».» (205) Ce hadith manque au Musnad d'Ibn Hanbal. (206) Voir aussi la dernière partie au n° 135 infra.

9 - Les prières des anges pour les croyants
Abou Hourayra (QAA) rapporte que le Messager d'Allah (PBSL) dit :
«Les anges se penchent sur quiconque d'entre vous, aussi longtemps qu'il reste assis à l'endroit où il a offert son office de prière, et ils disent continuellement: «O Allah , accorde-lui le pardon; ô Allah , fais-lui miséricorde», jusqu'à ce que ses ablutions soient rompues.»

10 - La récompense du « Amin » pendant la pière
Abou Hourayra (QAA) rapporte que le Messager d'Allah (PBSL) dit :
«Lorsque l'un d'entre vous, dans sa prière, dit : « Amin » et que les anges dans le ciel disent aussi « Amin» en même temps que lui, alors tous ses petits péchés passés sont pardonnés. »

001-010 011-020 021-030 031-040
041-050 051-060 061-070 071-080
081-090 091-100 101-110 111-120
121-130 131-137


A Savoir :

Pour être tenu au courant de toutes les nouveautés du site tousleshadith.com, les mises à jour, et pour voir nos rappels :
Retrouvez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.


fb twitt