Les hadith qoudsi de 51 à 60

001-010 011-020 021-030 031-040
041-050 051-060 061-070 071-080
081-090 091-100 101-110


51 - L'évocation d'Allah (Dhikr) 1/2
Abou Houreyra (QAA) rapporta du Prophète (PBSL) qu'Allah (ST) dit :
« Je suis proche de Mon serviteur quand il se rappelle de Moi, et lorsqu'il M’évoque avec ses lèvres »
[Rapporté par Ahmed]

52 - L'évocation d'Allah (Dhikr) 2/2
Abou Houreyra (QAA) et Abou Sa'id Al-Khoudhri (QAA) rapportent que le Messager d’Allah (PBSL) dit :
« Lorsque le musulman dit : " Il n’y a point de divinité en dehors d’Allah et Allah est Le Plus Grand ", Allah (ST) dit :
« Mon serviteur a dit la vérité, certes il n’y a point de divinité en dehors de Moi et Je suis Le Plus Grand ».
Lorsque le musulman dit : " Il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, l’Unique ", Allah (ST) dit :
« Mon serviteur dit la vérité, certes il n’y a pas de divinité en dehors de Moi et Je suis L’Unique ».
Lorsque le musulman dit : " Il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, seul, sans associés », Allah (ST) dit :
« Mon serviteur dit la vérité, certes, il n’y a point de divinité en dehors de Moi et Je suis le seul, sans aucun associé ».
Lorsque le musulman dit : " Il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, à Lui appartiennent la Royauté et la Louange ", Allah (ST) dit :
« Mon serviteur dit la vérité, certes, il n’y a point de divinité en dehors de Moi, et à Moi appartiennent la Royauté et la Louange »
Et lorsque le musulman dit : " IL n’y a point de divinité en dehors d’Allah, et il n’y a de Pouvoir et de Force que grâce à Allah », Allah (ST) dit
« Mon serviteur dit la vérité, certes il n’y a point de divinité en dehors de Moi et il n’y a de Pouvoir et de Force que grâce à Moi seul »

[Rapporté par Ibn Majah, At-Tirmidhi et Ibn Hibban]

53 - Le mérite de fréquenter les bonnes personnes
Abou Houreyra (QAA) rapporta que le Messager d’Allah (PBSL) dit :
« Allah (ST) a des anges dont la tâche est de chercher ceux qui L'évoquent. Quand ils trouvent des gens qui évoquent Allah, ils s’appellent entre eux en disant : « Venez, voila ce que nous cherchions », puis les anges les encerclent avec leurs ailes jusqu’au ciel le plus proche. Ensuite leur Seigneur demande aux anges (alors qu'Il sait mieux les choses qu'eux, mais Il le fait pour les faire témoigner) :
« Que disent Mes serviteurs ? ». Ils répondent, « Ils t’exaltent, te glorifient, te louent et t’honorent ».
Il (ST) leur demande : « M’ont-ils vu ? ». Les anges répondent : « Non, par Allah ils ne t’ont pas vu ».
Allah (ST) dit alors : « Comment seraient-ils s’ils M’avaient vu ? ». Les anges répondent : « S’ils T’avaient vu, ils T’auraient adoré, glorifié, loué et exalté encore plus profondément ».
Allah (ST) demande aux anges : « Qu’est-ce qu’ils Me demandent ? » Ils répondent : « Ils te demandent le paradis ».
Allah (ST) dit aux anges : « L’ont-ils vu ? ». Les anges répondent : « Non, par Allah ! Ô Seigneur ils ne l’ont pas vu ».
Allah (ST) dit : « Comment serait-ils s’ils l’avaient vu ? ». Les anges lui disent : « S’ils l’avaient vu, ils auraient encore plus tenu à lui et l’auraient cherché avec un enthousiasme encore plus ardent et auraient eu un désir encore plus grand pour y entrer ».
Allah (ST) dit : « Contre quoi cherchent-ils refuge ? ». Les anges répondent : « Ils cherchent refuge contre le feu de l'enfer ».
Allah (ST) dit : « L’ont-ils vu ? ». Les anges répondent : « Non, par Allah ! Ô seigneur, ils ne l’ont pas vu ».
Allah (ST) dit : « Comment serait-ils s’ils l’avaient vu ? ». Les anges disent : « S’ils l’avaient vu, ils auraient fui de lui encore plus loin et ils auraient été encore plus effrayé de lui ».
Alors Allah (ST) dit : « Je vous prends à témoin que Je les pardonne ».
Puis le Messager d’Allah (PBSL) ajouta : « L’un des anges dira : « Il y a parmi eux "untel" et il ne fait pas parti d'eux, mais il les a rejoints pour un quelque chose dont il avait besoin ».
Allah (ST) dira : « tels sont les gens dont les compagnons ne seront pas réduits à la misère » »

[Rapporté par Al-Boukhary et Mouslim]

54 - Le rappel d'Allah lors des péchés, et le pardon d'Allah 1/2
Abou Houreyra (QAA) rapporta qu’il avait entendu le Prophète (PBSL) dire :
« Si quelqu’un commet un péché puis dit : " Ô mon Seigneur, j’ai péché, pardonne moi ". Son Seigneur (ST) dira : « Mon serviteur s'est rappelé qu’il avait un Seigneur qui peut pardonner les péchés ou punir à cause d'eux, alors Je pardonne Mon serviteur ».
Puis il reste un temps sans commettre de péchés avant d’en commettre un à nouveau puis il dit : " Ô Seigneur, j’ai commis un autre péché, pardonne moi !
Son seigneur (ST) dira : « Mon serviteur s'est rappelé qu’il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et punit à cause d'eux, alors Je pardonne à Mon serviteur ».
Puis le serviteur reste un temps sans commettre de péchés avant d’en commettre encore un autre à nouveau et il dit : " Ô Seigneur, j’ai commis un autre péché, pardonne-moi "
Allah (ST) dira : « Mon serviteur s'est rappelé qu’il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et punit à cause d'eux, alors je pardonne à Mon serviteur pour la troisième fois, et tant qu'il Me demandera pardon sincèrement. »

[Rapporté par Al-Boukhary et Mouslim]

55 - Le rappel d'Allah lors des péchés, et le pardon d'Allah 2/2
Abou Sa'id Al-Khoudhri (QAA) rapporta qu’il avait entendu le Messager d’Allah (PBSL) dire :
« Satan dit à son Seigneur : " Par Ta Puissance et Ta Majesté, je ne cesserai de corrompre les enfants d’Adam tant que leurs âmes seront dans leurs corps. "
Allah (ST) lui répondit : « Par Ma Puissance et Ma Majesté, Je ne cesserai de les pardonner tant qu’ils me demandenront pardon sincèrement. »

[Rapporté par Ahmed]

56 - Les signes de l'Amour d'Allah pour Son serviteur
Abou Houreyra (QAA) rapporta que le Messager d’Allah (PBSL) dit :
« Lorsqu'Allah (ST) aime une personne, Il appelle Djibril et lui dit : « Ô Djibril, J’aime "untel", alors aime-le. »
Djibril l’aime alors et annonce dans le ciel aux autres anges : " Ô vous les anges; Allah aime "untel" alors aimez-le. "
Les habitants du ciel l’aimeront alors, et la personne sera agréée des autres sur terre.
Inversement, lorsqu'Allah (ST) déteste une personne, Il appelle Djibril et lui dit : « Ô Djibril, Je hais "untel" alors détestez-le. »
Djibril le déteste alors et annonce dans le ciel aux autres anges : " Ô vous les anges; Allah déteste "untel" alors détestez-le. "
Les habitants du ciel le détesteront alors, et la personne sera rejetée sur terre. »

[Rapporté par Mouslim et At-Tirmidhi]

57 - La bonté envers les autres croyants
Abou Houreyra (QAA) rapporta du Messager d’Allah (PBSL) qu'Allah (ST) dira à une personne le jour de la résurrection :
« Ô fils d’Adam ! Je suis tombé malade et tu ne m’as pas rendu visite. »
L’homme dira : " Ô mon Seigneur ! Comment peux-tu tomber malade et comment aurais-je pu te rendre visite alors que Tu es le Seigneur des Mondes ? "
Allah (ST) dira : « Ne savais-tu pas que mon serviteur "untel" était tombé malade ?
Si tu lui avais rendu visite, alors Tu m’aurais trouvé auprès de lui.
Ô fils d’Adam ! Je t’ai demandé à manger et tu ne m’as pas nourri. »

L’homme dira : " Ô mon Seigneur ! Comment peux-tu me demander à manger et comment aurais-je pu te nourrir alors que Tu es le Seigneur des Mondes ? "
Allah (ST) dira : « "Untel" t'avait demandé à manger et tu ne l'as pas nourri. Ne savais-tu pas que si tu l'avais fait, tu aurais trouvé cela auprès de Moi ?
Ô fils d’Adam ! Je t’ai demandé à boire et tu ne m’as pas abreuvé. »

L’homme dira : " Ô mon Seigneur ! Comment peux-tu me demandé à boire, et comment aurais-je pu t'abreuver alors que Tu es le Seigneur des Mondes ? "
Allah (ST) dira : « "Untel" t'avait demandé à boire et tu ne l'as pas abreuvé. Ne savais-tu pas que si tu l'avais fait, tu aurais trouvé cela auprès de Moi ? »
[Rapporté par Mouslim]

58 - Celui qui est conciliant envers les insolvables 1/2
Abou Mas'oud rapporta que le Prophète (PBSL) dit :
« Un homme riche parmi ceux qui vécurent avant vous sur terre fut appelé aux comptes et on ne trouva parmi ses bonnes oeuvres que le fait qu’il était sociable et conciliant envers ses débiteurs en leur laissant un plus grand délais en cas de gêne.
Allah (ST) dit à son propos : « Il a été généreux, mais Je suis Le Plus Généreux, alors laissez-le. Je le pardonne. »

[Rapporté par Mouslim]

59 - Celui qui est conciliant envers les insolvables 2/2
Abou Houreyra (QAA) rapporta que le Messager d’Allah (PBSL) dit :
« Un Homme riche qui n’a jamais fait de bonnes oeuvres prêtait de l'argent aux gens. Il disait à son employé qui collectait les remboursements chaque mois : " Prends ce qui me revient et qui peut être pris de la part de mes débiteurs, mais laisse à ceux qui ne peuvent pas payer un délais supplémentaire. Il se peut qu’Allah sois conciliant avec nous comme nous sommes conciliants avec eux. " Après sa mort, Allah (ST) lui dit : « As-tu jamais fait de bonnes oeuvres ? » Il dit : « Non, à part que je prêtais de l'argent aux gens, et que je disais à mon employé chargé de collecter les remboursements : " Lorsque tu vas récolter mon dû, prends ce qui est à prendre si la personne te le donne, mais si elle ne peut rien te donner alors sois conciliant avec elle et laisse la. Il se peut qu’Allah (ST) sois conciliant avec nous et nous fasse miséricorde. " »
[Rapporté par An-NasaÏ]

60 - Ceux qui s'aiment pour Allah (ST) 1/3
Abou Houreyra (QAA) rapporta du Messager d’Allah (PBSL) qu'Allah (ST) dira au Jour du Jugement Dernier :
« Où sont ceux qui s’aimaient l’un et l’autre sur terre pour Ma cause ?
Par Ma Majesté, Je les couvrerait aujourd'hui de Mon ombre; jour où il n’y a d’ombre que le Mienne »

[Rapporté par Mouslim]

001-010 011-020 021-030 031-040
041-050 051-060 061-070 071-080
081-090 091-100 101-110


Téléchargez ce recueil de hadith en langue arabe au format PDF



A Savoir :

Pour être tenu au courant de toutes les nouveautés du site tousleshadith.com, les mises à jour, et pour voir nos rappels :
Retrouvez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.


fb twitt