Les 40 hadith d'An-Nawawi - Page 2 - Hadith 11 à 20

01 - 10 11 - 20 21 - 30 31 - 42


11 - Le doute.
Al-Hassan ibn Ali ibn Abi Taleb (QAA), le petit fils du Messager d'Allah (PBSL) a dit :
J'ai retenu ceci de l'Envoyé d'Allah :
« Délaisse ce qui provoque en toi un doute pour ce qui n'en provoque pas ».
(Ici, le Messager d'Allah (PBSL) a voulu enseigner à son petit fils que le licite est souvent la chose qui ne provoque pas en toi de doute lors de sa réalisation, et qui, lorsque tu la fais, ne pèse pas lourd sur ton cœur, et procure un bien-être avant, pendant, et après sa réalisation.
Quant aux choses illicites, ce sont souvent celles sur lesquelles tu doutes, celles sur lesquelles ton cœur n'est pas apaisé, ou encore celles qui avant, pendant, ou après, te provoque une gêne, ou que tu ne voudrais pas que les gens te voient faire. C'est l'un des conseils les plus importants concernant le comportement du musulman. Cette notion se retrouve dans les ablutions, si on pense avoir oublié de faire un membre, on se base sur ce sur quoi on est sûr, puis on repart de cette étape là. Pour la prière aussi, si on a oublié le nombre d'unités que l'on a faites, on prend le plus petit des deux chiffres (celui sur lequel on est sûr) et on complète le reste des unités manquantes.)

[Rapporté par At-Tirmidhi et An-Nasaï]

Audio arabe hadith N°11


12 - Se consacrer aux choses utiles.
Selon Abou Houreyra (QAA) l'Envoyé d'Allah (PBSL) a dit :
« Parmi les qualités que doit avoir le bon musulman, il y a le fait de ne pas s'occuper de ce qui ne le regarde pas ».
[Rapporté par At-Tirmidhi et Ibn Maja]

Audio arabe hadith N°12


13 - La foi parfaite.
D'après Anas ibn Malik (QAA), le serviteur du Prophète (PBSL), ce dernier a dit:
« Aucun de vous ne devient véritablement croyant tant qu`il ne désire pas pour son frère, ce qu`il désire pour lui-même ».
(Ce hadith nous apprend que la foi n'est pas parfaite et complète sans l'altruisme, et l'empathie)
[Rapporté par Al-Boukhary et Mouslim]

Audio arabe hadith N°13


14 - L'interdiction de verset le sang du Musulman.
D'après Ibn Mas'oud (QAA) l'Envoyé d'Allah (PBSL) a dit:
« Il est interdit de faire couler le sang du musulman, sauf si il est coupable d'une des trois choses suivantes :
- la fornication / adultère pour ceux ou celles dont le mariage a été consommé,
- le meutre, et le meurtrier subira le sort de sa victime,
- l'apostasie, pour celui qui renie l'Islam ».

Il est à noté ici que le fait de faire couler le sang du musulman ou de tout autre être humain injustement est un des plus grand péché. Allah pardonne tous sauf l'association d'une autre divinité à Lui et il peut tout pardonner à son serviteur tant que celui-ci n'a pas fait couler le sang injustement.
Ce qui est cité ici ce sont des peines légales qu'un juge doit faire appliquer dans un Etat Islamique si toutes les preuves sont réunies :
- L'acte de fornication (ou adultère) doit faire l'objet de 4 témoignages. S’il n'y a que 3 témoins la peine n'est pas prononcée, et les 4 témoins doivent être sûrs de leur accusation, sinon c'est eux qui seront jugés pour faux témoignage.
- Le meurtre doit être délibéré, et non involontaire.
-L'apostasie doit être prouvée, et nous rappelons ici que les péchés (même grands) ne sortent pas quelqu'un de l'Islam si ils ne touchent pas au dogme, à la foi ou à l'unicité d'Allah (ST)
Gardez-vous bien de crier à l'apostasie à tout bout de champ, et de rendre tous le monde mécréant (surtout ceux qui ne sont pas d'accord avec vous.) car l'accusation qui est fausse retombera sur son auteur, ne l'oubliez pas...
Personne ne peut être sûr qu'aujourd'hui il est musulman et que demain il le sera toujours. Les compagnons eux-mêmes priaient Allah de ne pas les faire retomber dans la mécréance et ceci était une injonction du Prophète (PBSL). Prenons exemple sur eux.
Par contre, l'association délibérée d'une divinité à Allah, la négation délibérée d'une partie de l'Islam, ou d'une obligation claire (non ambigüe), et connue de tous, ou le dénigrement délibéré d'Allah, des lois de l'Islam, du Prophète (PBSL) ou le fait de s'en moquer délibérément conduisent tous à l'incroyance. Ces actes doivent être fait au grand jour et ils ne doivent faire l'objet d'aucun doute.
L'apostat doit être emprisonné, puis incité à revenir à la raison et c'est l'avis de l'Imam Ibn Taymiyyah (qui souligne que la majorité des compagnons étaient d'accord là dessus) ainsi que de l'Imam Malik et l'Imam Abou Hanifa qui disent aussi que la décision concernant le sort de l'apostat appartient au Chef d'Etat. Ibn Taymiyyah rajoute qu'il y a deux types d'apostasie : la mineure, et la majeure. Il mentionne que le Prophète (PBSL) accepta le repentir d’un groupe d’apostats mais qu’il ordonna de tuer un autre groupe qui avait rajouté à l’apostasie d’autres crimes comprenant l’atteinte et la nuisance à l’Islam et aux Musulmans. Cela appuie l'avis des Malikites et Hanafites qui disent que la peine est à l'appréciation du Chef d'Etat. S’il veut faire exécuter les apostats il le peut, si il veut les emprisonner à vie il le peut. Le repentir et le retour vers l'Islam sont acceptés à tout moment dans le cas de l'apostasie mineure, mais dans le cas de l'apostasie majeure (qui induit un préjudice aux musulmans ou à l'Islam), le repentir n'est accepté qu'avant son arrestation, et beaucoup sont d'avis que l'exécuter pour trahison est la solution au mal qu'il a fait à la société. Un hadith rapporté dans les Sounan d'Al-BayHaqi nous dit qu'à l'époque du Khalifah de 'Omar, une bataille avait eu lieu entre des apostats et des musulmans. Ces derniers ont tués les apostats sur le champ de bataille et à leur retour, à l'annonce de ce qui s'est passé, le Khalife 'Omar dit à Anas ibn Malik qui participa à la bataille : "Je voulais leur proposer à nouveau d'embrasser l'Islam, et si ils refusaient je les aurais mis en prison."
L'apostasie est un sujet lourd et délicat dans lequel il y a quelques divergences quant à la peine à appliquer, nous vous avons proposé un bref résumé mais il y a encore énormément de choses à dire et je vous invite à consulter les livres de Fiqh (Jurisprudence) en langue Arabe pour vous faire une idée.

[Rapporté par Al-Boukhary et Mouslim]

Audio arabe hadith N°14


15 - Les vertus islamiques.
Abou Houreyra (QAA) rapporte que l'Envoyé d'Allah (PBSL) a dit :
« Celui qui a foi en Allah et au jour du jugement dernier, qu'il dise du bien, ou qu'il se taise;
celui qui a foi en Allah et au jour du jugement dernier, qu'il traite bien son voisin;
celui qui a foi en Allah et au jour du jugement dernier, qu'il traite bien son hôte »

Ce hadith souligne bien l'importance du bon comportement, et il lie ce bon comportement à la foi.
[Rapporté par Al-Boukhary et Mouslim]

Audio arabe hadith N°15


16 - Ne te mets pas en colère.
D'après Abou Houreyra (QAA) un homme dit au Prophète (PBSL):
«Fais moi une recommandation» (religieuse), celui-ci répondit:
«Ne te mets pas en colère».
L'homme revint à la charge plusieurs fois avec la même question, et le Prophète répondit à chaque fois :
« Ne te mets pas en colère ».
[Rapporté par Al-Boukhary et At-Tirmidhi]

Audio arabe hadith N°16


17 - Le bon comportement.
D'après Abou Yala Chaddad ibn Aws (QAA), l'Envoyé d'Allah (PBSL) a dit :
« Allah vous a prescrit le bon comportement dans toute chose. Quand vous égogez une bête, faites-le de façon parfaite et de la manière la plus douce. Aiguisez bien votre lame pour que la bête ne souffre pas, et accordez-lui le temps suffisant pour mourir ».
Le Prophète (PBSL) nous appelle ici au bon comportement dans toutes les choses que l'on entreprend de faire, y compris l'abattage d'une bête. L'Islam consacre aussi la bienfaisance envers les animaux contrairement à ce qu'on lit ou qu'on entend de la part les défenseurs de la cause animale. Allah nous enseigne que les bêtes sont un dépôt qu'Il nous accorde pour cette vie, et que chaque vie est sacrée. Voilà pourquoi lors de l'abattage nous devons mentionner le nom d'Allah et le glorifier en remerciement et en reconnaissance de ce qu'Il a déposé sur terre pour notre subsistance. Ce que l'on doit abattre pour notre nourriture est licite mais il nous est interdit de chasser par plaisir, tuant ainsi inutilement un animal. Chaque sacrifice, chaque abattage doit est fait pour une raison précise : manger de la bête égorgée, ou alors s'en protéger si elle représente un danger.
[Rapporté par Mouslim]

Audio arabe hadith N°17


18 - La piété et la haute moralité.
D'après Abou Dharr Djoundoub ibn Djounad (QAA) et Abou AbderRaHman Mou'adh ibn Djabal (QAA), l'Envoyé d'Allah (PBSL) a dit:
« Crains Allah dans tous les lieux où tu te trouves; fais suivre le péché par une bonne action qui l'effacera, et traite les gens avec bonté en faisant preuve d'une bonne et haute moralité ».
Ceci est vraiment un hadith que tous le monde devrait apprendre par cœur car il est à pratiquer tous les jours, tous le temps, à chaque seconde. C'est la synthèse du comportement du musulman. Ce hadith nous incite à être toujours conscient qu'Allah nous voit partout où l'on est et ceci est le plus haut degré de piété car il nous empêche de tomber dans le péché. Si l’on n’a pas ce degré et qu'on tombe quand même dans le péché alors il faut se rappeler qu'Allah est là et que ses scribes écrivent, et donc on fera une bonne action qui vaudra plus que le péché que l'on vient de commettre (qui donc effacera le péché puisqu'au final le compteur de nos actions sera en positif). Si on ne le fait pas, au moins, il faut être constamment aimable et traiter les gens avec bonté car la base de l'Islam c'est le bon comportement.
[Rapporté par Ahmed et At-Tirmidhi]

Audio arabe hadith N°18


19 - L'aide d'Allah, Sa protection, et la prédestination.
AbdAllah ibn Abbas (QAA) a dit :
« J'étais un jour avec le Prophète (PBSL) et il me dit :
« Ô jeune homme, je vais t'enseigner quelques préceptes :

- Observe les commandements d'Allah, Il te protègera.
- Observe les commandements d'Allah, Il sera à tes cotés.
- Lorsque tu as à demander quelque chose, demande-le à Allah.
- Lorsque tu as à demander de l'aide, demande-la à Allah.

Sache que si la communauté toute entière s'accorde pour t'apporter quelque chose de bien, c'est quelque chose qu'Allah t'a écrit et qui t'était déjà destiné et Allah l'a permis. Inversement si la communauté toute entière s'accorde pour te causer un tort, rien ne t'atteindra non plus sans qu'Allah ne te l'ai déjà destiné et l'ai permis.
Certes, les plumes qui ont écrit la prédestination sont levées et l`encre des feuillets est sèche ».

Ce hadith nous parle de la prédestination. Ce concept est parfois difficile à comprendre pour la plupart des gens. Certains diront : Si tout est écrit alors pourquoi œuvrer de toute façon je n'ai pas le choix et je ne peux rien faire pour contrer mon destin, ce n'est pas moi qui choisit.
Nous vous mettons vivement en garde contre ce genre de pensées et de paroles.
Certes les gens qui peupleront le Paradis et l'Enfer sont déjà connus d'Allah, et l'encre qui a écrit nos actions est déjà sèche, mais Allah connait sa créature mieux que quiconque, et Il sait donc quels choix va faire sa créature, voilà pourquoi toute est écrit à l'avance. Et quel serait le but de cette vie si nous ne pouvions pas agir pour gagner le Paradis? Allah aurait directement créer les gens dans le Paradis ou l'Enfer et les auraient laissé vivre éternellement ainsi. Mais ce n'est pas le cas : Allah a créer le chemin et nous a donné le mode d'emploi pour réussir, à nous d'œuvrer pour cela. Notre libre arbitre est là, et c'est sur cela que nous seront jugés.

[Rapporté par Ahmed, At-Tirmidhi et Al-Hakim]

Audio arabe hadith N°19


20 - La pudeur.
D'après Abou Mas'oud 'Uqba ibn 'Amir Al-Ansari (QAA), l'Envoyé d'Allah a dit :
« Parmi les antiques paroles prophétiques, il y a :
"Si tu n'as pas de pudeur, tu n'as pas de limites" »

Ce hadith est une mise en garde pour les musulmans contre la perte d'une de leurs valeurs essentielles, à savoir la pudeur. Ce texte montre que tous les prophètes anciens ont aussi eu ce discours. Malheureusement sans succès durable. Trop de sociétés anciennes se sont perdues lorsqu'elles se sont dévergondées. La pudeur fait partie de la foi dans l'Islam, et refuser la pudeur ou ne pas l'appliquer c'est ne pas avoir une foi claire et complète.
[Rapporté par Al-Boukhary]

Audio arabe hadith N°20


01 - 10 11 - 20 21 - 30 31 - 42


Téléchargez ce recueil de hadith en langue arabe au format PDF


A Savoir :

Pour être tenu au courant de toutes les nouveautés du site tousleshadith.com, les mises à jour, et pour voir nos rappels :
Retrouvez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.


fb twitt